Le rapport du conseil d’orientation des infrastructures, remis la semaine dernière, évoque plusieurs pistes pour accroître la contribution du secteur à l’entretien des routes.

Le patronat du transport routier ne décolère pas après la parution du rapport du Conseil d’orientation des infrastructures (COI), la semaine dernière. L’instance avait été chargée par le gouvernement de dégager des priorités d’investissements pour les années à venir, mais aussi d’identifier des sources de recettes complémentaires pour financer les travaux. Et la plupart de ses préconisations  ciblent les camionneurs, au grand dam des professionnels.

Lire la suite
Source : www.lesechos.fr

Laisser un commentaire

Votre commentaire a bien été transmis à l’équipe Safram.